Amour perdu.

 

Amour perdu

 

En ce mois d’éclosion
où tout parle de joie
où les roses explosent
et se parent de soie
Seule mélancolie
règne en mon cœur meurtri

 

En ce mois des moissons
où notes rondes jaunes
chantent à l’unisson
sur la portée des champs
Seuls les amers regrets
cernent mon cœur meurtri

 

En ce mois de couleurs
riches et mordorées
où les feuilles badines
et folles fuient les arbres
Seuls les barreaux de mon amour
mettent mon cœur en cage

 

En ce mois de froidure
où la neige emprisonne
sans réserve Nature
et la revêt de blanc
mon amour comme la neige
enveloppe mon cœur

 

Denise Doderisse

9 réflexions au sujet de « Amour perdu. »

  1. On sent la douleur, l’acceptation aussi… un timide “faire face” qui ne peut encore s’arrêter de pleurer. Il faudra bien que tout l’automne s’éteigne avant que cette peine s’estompe. Mais elle s’estompera et se reposera en hiver, attendant un nouveau printemps de vie.

  2. Traverser chaque saison le cœur en peine… Il n’y a que la poésie pour atténuer les blessures de l’âme…
    Ce poème est particulièrement émouvant. Les mots sont bien choisis.
    Bonne journée, Denise.
    Cathy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.