Archive | 8 décembre 2014

Retrouvailles.

 

Si tu reviens par un clair matin d’automne
D’un coup de brosse
vif comme éclat de rire
J’effacerai la poussière de l’été

Si tu reviens par un beau jour de printemps
D’un coup de balai
rapide comme l’éclair
Je chasserai la neige et le froid d’hiver

Si tu reviens dans un an
Je lâcherai les mois
comme on lâche les chiens
Pour être au rendez-vous

Mais le doute seul s’installe
et me transperce de
ses millions d’aiguilles d’où
pendent les fils des jours

 

Denise Doderisse