Je sais le souffle…

 

Je sais le souffle du vent

Sur les champs glacés d’hiver

Ponctués de virgules noires

 

Je sais le souffle de la mer

Sur les infinis bleutés

Saupoudrés de sucre blanc

 

Je sais le souffle du volcan

Qui pousse sa flamme

Telle une soprano son contre-ut

 

Je sais le souffle de la brise

Qui fait vibrer d’aise les fleurs

Et se caresse aux plumes de l’oiseau

 

Je sais le souffle du soleil

Qui donne au monde d’ardentes couleurs

Et adoucit le cœur de l’homme

 

Je sais le souffle de ta tendresse

Qui entoure mon corps

D’une aura parfumée

 

Je sais le souffle de ta vie

Qui me tient suspendue

Au fil de ma vie

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

6 réflexions au sujet de « Je sais le souffle… »

  1. Une jolie profession de foi, connaître la vie c’est aussi se connaître soi-même…

    J’aime bien le dernier…..Il est tellement vrai.

    Je te souhaite une bien belle soirée et t’embrasses

    EvaJoe

  2. Je ne sais pas pourquoi, le cerveau nous joue des tours, je crois, à la première lecture de ton poème, j’ai remplacé « je sais » par « je hais » !!
    Comment expliquer cela ?
    A la deuxième lecture, le sens bien sûr, était complètement changé !
    Tant qu’on sentira le souffle de tout ce que tu décris, on sentira la vie.
    Belle journée à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.