Archives

Cha-cha-cha noir et blanc (comptine chantée)

 

 Un petit chat tout noir

se faufile dans l’armoire

voit des chaussettes noires

et s’y roule en boule noire.

 

Une chatte toute blanche

se faufile à travers branches.

Vlan une avalanche

La voila encore plus blanche .

 

Cha cha cha chat tout noir 

Cha cha cha chat tout blanc

Cha cha chat blanc et noir

Cha cha cha chat noir ou chat blanc

 

Le p’tit chat tout noir

sort de sa cité-dortoir

et pointe son nez noir

aussi grand qu’un promontoire.

 

La chatte toute blanche

à p’tits pas soudain s’avance

vers le chat tout noir

mais alors que va-t-on voir

 

Un p’tit chat chat tout noir

et une chatte toute blanche

cela donne un chaton

un cha cha chaton noir et blanc 

 

Denise Doderisse

Musique de Michel Briant- Chantée par Denise Doderisse

 

 

 

 

Ah! J’ai vu…( comptine pour petits et grands )

Ah! J’ai vu, j’ai vu
Ma puce, qu’as-tu vu ?
J’ai vu au jardin
chassées par un lapin
les herbes pleurer
Ma douce, vous mentez !

Ah! J’ai vu, j’ai vu
Ma puce, qu’as-tu vu ?
J’ai vu un’ fourmi
tresser des spaghettis
sur un bananier
Ma douce, vous mentez !

Ah! J’ai vu, j’ai vu
Ma puce, qu’as-tu vu ?
J’ai vu un croco
Fair’ rouler un cerceau
et bien rigoler
Ma douce, vous mentez !

Ah! J’ai vu, j’ai vu
Ma puce, qu’as-tu vu ?
J’ai vu un nuage
arriver sur la plage
en exocet changé
Ma douce, vous mentez !

Ah! J’ai vu, j’ai vu
Ma puce, qu’as-tu vu ?
J’ai vu une méduse
souffler la cornemuse
à l’ombre d’un palmier
Ma douce, vous mentez !

Ah! J’ai vu, j’ai vu
Ma puce, qu’as-tu vu ?
J’ai vu de sa dent
un pélican géant
écrire en lettré
Ma douce, vous mentez !

Ah! J’ai vu, j’ai vu
Ma puce, qu’as-tu vu ?
J’ai vu ce que j’ai vu
si tu ne l’as pas vu
c’est qu’tu l’as pas voulu !
Ma douce, vous m’étonnez !

Denise Doderisse

Comptine pour un petit marin.

 

 

 

 Voici venir l’été et les enfants vont pouvoir goûter aux joies de la mer. Les paroles de cette comptine m’ont été inspirées par la  » fabulette  » de Anne Sylvestre.

 

COMPTINE POUR UN PETIT MARIN.

 

                           

Veux-tu monter dans mon cata

Mets d’abord ton suroît

Veux-tu monter dans mon cata

Mets ton suroît,

t’auras pas froid

 

Et s’il y a des vagues

je borderai les voiles.

Et si le vent mollit

je lancerai le spi.

 

Toutes voiles gonflées

nous voguerons, grisés.

Comme tu n’auras pas froid

tu ôt’ras ton suroît  

 

Et la brise légère

sera notr’ partenaire.

En mer ce s’ra la paix

la liberté au près.

 

Tu seras bien sur mon cata

Tu ôt’ras ton suroît

Tu seras bien sur mon cata

T’auras pas froid

quand tu vogueras

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

2435270_d499b8858f.jpgPhoto Flickr.

Une autre version d’une comptine où l’on apprend à regarder…

             AH ! J’AI VU…

 

 

AH ! J’AI VU…

 

Ah! J’ai vu, j’ai vu

Ma puce, qu’as-tu vu ?

J’ai vu au jardin

chassées par un lapin

les herbes pleurer

Ma douce, vous mentez !

 

Ah! J’ai vu, j’ai vu

Ma puce, qu’as-tu vu ?

J’ai vu un’ fourmi

tresser des spaghettis

sur un bananier

Ma douce, vous mentez !

 

Ah! J’ai vu, j’ai vu

Ma puce, qu’as-tu vu ?

J’ai vu un croco

Fair’ rouler un cerceau

et bien rigoler

Ma douce, vous mentez !

 

Ah! J’ai vu, j’ai vu

Ma puce, qu’as-tu vu ?

J’ai vu un nuage

arriver sur la plage

en exocet changé

Ma douce, vous mentez !

 

Ah! J’ai vu, j’ai vu

Ma puce, qu’as-tu vu ?

J’ai vu une méduse

souffler la cornemuse

à l’ombre d’un palmier

Ma douce, vous mentez !

 

Ah! J’ai vu, j’ai vu

Ma puce, qu’as-tu vu ?

J’ai vu de sa dent

un pélican géant

écrire en lettré

Ma douce, vous mentez !

 

Ah! J’ai vu, j’ai vu

Ma puce, qu’as-tu vu ?

J’ai vu ce que j’ai vu

si tu ne l’as pas vu

c’est qu’tu l’as pas voulu !

Ma douce, vous m’étonnez !

 

Denise Doderisse