Archives

Mon passé me délaisse…

 

 

MON PASSÉ ME DÉLAISSE…

 

Mon passé me délaisse
Ô gué vive la rose
Je sais très bien pourquoi
Vive la rose et le lilas

C’est la vie qui s’en va
Ô gué vive la rose
Sans cri et sans fracas
Vive la rose et le lilas

Ô les doux souvenirs
Ô gué vive la rose
Persona non grata
Vive la rose et le lilas

Sur la pointe des pieds
Ô gué vive la rose
S’en vont cahin-caha
Vive la rose et le lilas

Vivrai-je sans passé ?
Ô gué vive la rose
Ce serait drôle ma foi
Vive la rose et le lilas

De la part de la vie
Ô gué vive la rose
Qui vraiment me déçoit
Vive la rose et le lilas

Mais comment peut rêver
Ô gué vive la rose
Un être sans en-deçà
Vive la rose et le lilas

Sortirai-je de ce monde
Ô gué vive la rose
Cœur vide Rien dans les bras
Vive la rose et le lilas

 

Denise Doderisse

Il était une fois la révolution…

 

« Certaines nostalgies remontent à la surface sans prévenir. Les êtres changent de nature, comme dans les contes.  »

de Yasmina Reza 

Extrait de Heureux les
heureux 

Oh ! Souvenir du passé

de ces jours

où les joies s’effeuillaient

comme roses au vent

tournoyant lentement

si doucement dans le vent

bonheurs enfuis

plaisirs brûlés

 

oh! Nostalgie du passé

des chemins 

éperdument suivisrésonnant de nos rires

miroir de notre amour

chemins brouillés

flous effacés

 

Caresses de mémoire

délicates

ardemment recherchées  

respirer ces douceurs

Oublier un présent

en vert-de-gris

frac crève-coeur 

 

 

Denise Doderisse

 

 

Musique du film  » Il Etait Une Fois La Révolution  » ( A Fistful Of Dynamite )

Sur YouTube à partir de 34:52 ( John-John )

Oh ! Hé ! Hein ! Bon !…et ses nouvelles paroles !

 

OH! HE ! HEIN ! BON !

 

 

J’veux faire tout ce que je veux

Me promener quand il pleut

Errer dans les rues l’soir

Sans chien ni chat pour faire choir

Oui je sais c’est bizarre mais c’que j’aime pas

C’est qu’on s’occupe de moi

Oh ! Hé! Hein! Bon!

 

Claquer ses pieds dans les flaques

Papillonner dans le lac

Brasser la mer la nuit

Etre poisson c’est gratuit

Oui je sais c’est bizarre mais c’que j’aime pas

C’est qu’on s’occupe de moi

Oh ! Hé! Hein! Bon!

 

Marcher raquett’s enlisées

Descendre à ski forcené

S’envoler dans les airs

Sur un’ rouge montgolfière

Oui je sais c’est bizarre mais c’que j’aime pas

C’est qu’on s’occupe de moi

Oh ! Hé! Hein! Bon!

 

Qu’est-ce que j’ vais faire maintenant

j’sais pas trop juqu’à présent

Mais ce s’ra pas ordinaire

v’s êtes prié de m’laisser faire

Oui je sais c’est bizarre mais c’que j’aime pas

C’est qu’on s’occupe de moi

Oh ! Hé! Hein! Bon!

 

 

Denise Doderisse

De nouvelles paroles pour l’hymne européen…

 

HYMNE IRRÉALISTE

( air : hymne à la joie )


1-Enfants des cités d’Europe

qui ont foi en l’avenir

Dédaignez les bons patriotes

qui tricotent des souvenirs !

Ne reprenez donc pas la route

de ceux qui ont cru faire l’histoire

qui ont mené à la déroute

tout en croyant à leur gloire



2-Enfants des cités d’Europe

Soyez imaginatifs

Créez une ronde de potes

qui esquivent les poncifs !

Que dans vos mains si bien serrées

passe un long fleuve d’humanité

qui coulera sans rechigner

pour engloutir l’imbécillité !

Denise Doderisse